alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon
Groupe Swagelok Québec

Votre centre de vente et services Swagelok

Boyaux flexibles - entretien avec Jean Vincent - Partie 2

Jean Vincent

Entrevue avec Jean Vincent, représentant technique chez Groupe Swagelok Québec.

Dans cette deuxième partie, nous entrons plus en profondeur avec des points clés concernant : l'utilisation de raccords rapides avec les boyaux flexibles, les questions de conductivité et la maintenance préventive !

Q : Souvent on choisit des raccords rapides (quick connects) à l’extrémité du boyau; peux-tu nous parler de cette option?

Jean : Sélectionner un boyau c’est aussi en effet sélectionner les connexions d’extrémités. Veut-on une connexion qui se défait occasionnellement, pour la haute pression, basse pression, pour des gaz, sur des fluides de laboratoire? Lorsque vous vous orientez vers un raccord rapide , il convient de consulter un représentant. En effet il en existe différents types ; tous ne conviendront pas à votre application. Certains raccords rapides , lorsqu’ils sont déconnectés, laissent échapper une certaine quantité de fluide, contenue à l’extrémité du boyau. Pour certains ce n’est pas un problème. Mais imaginez par exemple que vous débranchez un boyau d’huile d’olive. Si l’huile coule par terre, le sol devient glissant et s’ensuit un enjeu de sécurité, ou d’environnement si ce sont des produits contaminants. Dans ces cas-là, on a besoin d’utiliser un raccord rapide  équipé d’une vanne à l’intérieur, un clapet. Lorsqu’on va débrancher la connexion, il n’y aura pas de fuite. Dans d’autres cas, on aura besoin de diminuer la pression du système car il existe une pression limite maximale pour que le raccord rapide  puisse être déconnecté (c'est une protection, pour assurer la sécurité de l'utilisateur). Si le système fonctionne à 3000 Psi, l’opérateur ne pourra pas débrancher à cette pression, pour sa  propre sécurité. Il faut donc faire une bonne sélection en fonction de l’application. Peut-être sera-t-il nécessaire de placer une vanne, éventuellement avec évent en amont du raccord rapide  pour faire diminuer la pression avant de débrancher. Dans tous les cas svp contacter votre représentant ou notre service à la clientèle au 514-332-3651.


Q : Tu as parlé tout à l’heure de conductivité... Quels sont les enjeux, peux-tu nous donner des exemples?

Jean : La conductivité électrique a deux volets bien distincts. Parfois, on va avoir besoin d’un flexible ayant la capacité de couper la conductivité électrique en provenance d’une source extérieure au système (environnement extérieur). Ces boyaux sont conçus pour que l’humidité ne pénètre pas dans l’enveloppe. Lorsque l’on est situé dans une zone avec un danger électrique ponctuel, ce type de boyau non conducteur permettra de protéger l’utilisateur. Par exemple ce pourrait être pertinent dans le cas d'une nacelle à système hydraulique, qui serait située à proximité d'un fil électrique. 


Q : Quel est le deuxième volet de la conductivité?

Jean : En termes de conductivité électrique, on peut aussi avoir affaire à des applications dans lesquelles c’est le média qui génère l’électricité statique : lors de l’écoulement du fluide dans un boyau en téflon notamment, la paroi interne peut se charger en électricité statique. Si l’électricité créée par le passage du fluide sur la paroi tente de passer au travers du téflon pour rejoindre la tresse métallique extérieure cela peut créer une étincelle et être très dangereux. C’est la décharge statique. Cela peut concerner les fluides transportés à haute vélocité, comme par exemple de l'essence, ou bien des diluants à peinture. Une façon de remédier à cela est d’exiger une paroi en téflon chargée de noir de carbone. A ce moment là la paroi devient conductrice et l’électricité statique est dissipée.


Q : Parlons de la maintenance d’un boyau versus un tube métallique rigide, faut-il s’attendre à le changer plus souvent?

Jean : L’installation rigide est toujours idéale si l’on peut. On l’installe, c’est solide, on ne s’accroche pas dedans etc. On s’oriente souvent vers du boyau parce qu’on ne peut pas utiliser de tube en métal, rigide. De par sa nature, on sait qu’un boyau n’est pas éternel. Les matériaux qui le constituent, l’usure, les mouvements, l'érosion, l’application, tous ces paramètres vont définir sa durée de vie. Nos produits sont fabriqués suivant des procédures exigeantes et de la plus haute qualité, avec des matériaux les plus performants et rigoureusement sélectionnés. Ils sont conçus pour être durables. Mais si l’on veut maximiser la durée de vie de son boyau, le secret est de choisir attentivement le bon boyau, celui qui est approprié à votre application. La durée de vie du boyau est vraiment fonction de l’application.


Q : Peut-on faire de la maintenance préventive sur les boyaux flexibles?

Jean : Oui. Pour vous aider dans la maintenance de vos boyaux flexibles, Groupe Swagelok Québec propose désormais un programme d’identification des boyaux, qui permet au client d’avoir un historique sur chacun des boyaux de son installation. Les boyaux sont inventoriés, identifiés. Résultat : des prévisions plus fiables sur la maintenance à prévoir, et de la prévention. Parfois pour certaines applications, le bris d'un boyau  peut avoir des conséquences désastreuses : production arrêtée, pertes financières. Avec potentiellement des conséquences graves en fonction du média circulant, de la pression ou de la température de celui-ci. En répertoriant vos boyaux, vous êtes à même d’établir un calendrier de maintenance et d’établir des statistiques sur la fréquence de remplacement. Vous pourrez aussi détecter des anomalies. Un boyau qui fuit de manière répétitive à un endroit sera sans doute le signe qu’une mesure s’impose : le boyau est-il trop plié à cet endroit-là, a t-il une courbe naturelle, peut-être n’est-il pas assez long? Ce sont certaines des multiples questions qui doivent être posées pour établir un diagnostique et améliorer son installation.


 

Pour en savoir plus, visitez notre section produits :  consulter la gamme